Contrairement aux idées reçues, le jeu vidéo ne rend pas forcément une personne violente. À l’inverse, il peut même l’aider à mieux se développer, tant physiquement que mentalement. Certains jeux sont même très bénéfiques pour les personnes atteintes de l’épilepsie. En voici notamment quelques exemples, de ses bienfaits sur les personnes épileptiques.

Le jeu vidéo stimule le cerveau.

De nombreuses études ont montré que le jeu vidéo aurait un très bon impact sur le cerveau. En effet, il participe à la stimulation de celui-ci. La raison est que le jeu vidéo nécessite beaucoup de réflexion et de stratégie. Bien qu’il soit un divertissement, il fait travailler le cerveau. Les muscles de ce dernier se renforcent, ce qui permet au cerveau d’être plus actif. Cela apporte énormément d’avantages pour la personne épileptique, puisqu’il réduit le risque de nervosité.

Le jeu vidéo rend aussi plus intelligente. Comme il n’existe aucune pression, le joueur est plus réceptif aux divers messages et éducations proposées par le jeu. Il est donc un excellent moyen pour l’instruire.

Le jeu vidéo réduit la crise épileptique.

L’épilepsie est une maladie nerveuse, attaquant les systèmes sensoriels et le cerveau. Elle peut causer la perte de connaissance chez la personne épileptique. Elle peut aussi provoquer des crises graves et violentes.

Selon certaines études, le jeu vidéo provoquerait l’épilepsie. Seulement, ce cas n’arrive que rarement. D’ailleurs, il n’intervient qu’en cas d’excès. Au contraire, il pourrait même réduire la crise épileptique, et ceci pour plusieurs raisons.
D’un côté, le jeu vidéo contribue au bon fonctionnement du cerveau. Il diminue donc les risques de dysfonctionnements ou de troubles cognitifs.
D’un autre côté, il améliore la santé mentale de la personne épileptique. Comme le jeu vidéo est très amusant, il réduit le stress et l’angoisse. Il apporte donc plus de joie et de bonheur. Cela aide à lutter contre la crise.

Quelques conseils pratiques

Bien que le jeu vidéo soit bénéfique pour la personne épileptique, un excès peut provoquer une crise aggravée. De ce fait, il faut faire attention. Pour éviter de mauvaises surprises, il est préférable de ne pas trop rester sur l’écran. Une personne épileptique doit aussi voir du monde et d’interagir avec les autres. De même, il faut bien choisir les types de jeux à jouer. Certains jeux sont trop violents pour les personnes épileptiques. Il faut donc les éviter à tout prix. Enfin, il est nécessaire de bien régler la luminosité et le bruit du jeu, afin de ne pas nuire à la vue ou à l’ouïe.